Mis et Thiennot, site officiel !

Dix ans déjà !

Le dimanche 2 juin 2013, une trentaine de personnes s’est réuni au cimetière de Saint-Denis à l’occasion du dixième anniversaire de la disparition de Gabriel Thiennot.


Les mots d’Helga Pottier

Cimetière Saint-Denis à Châteauroux le 2 juin 2013

Gaby, cela fait déjà 10 ans que tu nous as quittés. Mais nous ne t’oublions pas, toi, Raymond et les autres : Émile, Gervais, Stanislas, Bernard, André et Jean.

Nous n’oublions pas cette insupportable injustice qui vous a frappés et qui vous a empoisonné la vie.

Que s’est-il passé durant ces 10 ans ? Je sais que Jeanine qui vient si souvent ici, t’a tout raconté, mais je te fais un petit résumé.

Léandre a écrit un livre sur toi, il y retrace ta vie, avec ses joies et ses peines, et des peines, tu en as eues. Le livre s’appelle « Thiennot – L’homme qui hurlait d’innocence », et les gens d’ici t’ont bien entendu et compris. Car figure-toi que des communes en Berry ont baptisé des lieux « Mis et Thiennot » pour vous rendre hommage et pour garder en mémoire votre juste combat. Le Poinçonnet, Thénioux (Cher), Neuillay-les-Bois, Villedieu sur Indre, Saint-Gaultier, Thenay, Argenton sur Creuse, Mouhet, Le Blanc et Parnac ont déjà fait cette démarche ; 10 communes – une pour chaque année depuis ta disparition. D’autres vont bientôt faire de même.

Je sais que tu aurais largement préféré vivre ta vie dans l’anonymat, mais ne trouves-tu pas que c’est une belle revanche vis-à-vis des juges qui t’ont méprisé : je ne pense pas qu’on voie un jour leurs noms sur une plaque de rue.

Malheureusement, le Comité de Soutien a été endeuillé beaucoup de fois.

Raymond Mis, Stanislas Mis, Bernard Chauvet, Pierre Gréard, notre ancien président, Jean-Paul Thibault, notre avocat bénévole depuis le début, nous ont quittés. Et bien d’autres encore, qui étaient de toutes les luttes. Nous ne les oublions pas non plus.

Notre 5e requête en révision a été rejetée en 2007. Une nouvelle fois, les juges s’en sont tenus à leur sacro-sainte « vérité judiciaire ».

Mais nous poursuivons ton combat : depuis le décès de Jean-Paul Thibault, nous avons confié le dossier à un avocat parisien, Maître Jean-Pierre Mignard. Il vient de déposer une 6e requête en révision, totalement axée sur les tortures que vous avez subies et qui vous ont fait avouer tout ce que le commissaire Daraud voulait que vous avouiez.

Gaby, nous espérons très fort que cette fois-ci, les juges feront honneur à la Justice, que la Justice reconnaîtra enfin son erreur. Et que l’on pourra bientôt t’apporter la bonne nouvelle.

Helga Pottier, président du Comité de Soutien pour la Révision du Procès Mis et Thiennot

Fermer le menu